Beauté

Atelier M.A.C. gratuit : verdict et belles rencontres

Hello … tu n’est pas sans savoir que Jeudi soir, je me suis rendu à l’atelier maquillage M.A.C. gratuit qui avait lieu à la boutique M.A.C. Pro de la rue des Saints Pères à Paris 7ème. Je vais te faire mon petit compte rendu.

Déjà, il a fallu que je me dégotte quelqu’un pour m’accompagner, comme la soeur de Papa Ours n’est pas la dernière pour se faire embarquer dans mes délires, je l’ai soudoyé pour qu’elle vienne avec moi. Un brushing, du thé et un smocky plus tard, nous voilà paré pour nous rendre à la réunion des alcooliques anonymes accros du maquillage anonymes.

Il y avait déjà pleins de chaises installé et tout. On décide de se mettre tout au fond avec LSDPO afin de pouvoir garder un tite place à Liloo (qui est arrivé en retaaaaard mais que c’est pas grave, elle a pu s’assoir quand même). Bon, en fait, on a pas pu lui garder de place parce qu’il y avait déjà plein de monde et pis une charmante demoiselle c’est assise à côté de moi et qu’au fil de la discution, on s’est rendu compte qu’on se connaissait déjà puisqu’il s’agissait de Gigi Magique !!! (que de rencontre et d’émotion, j’ai même croisé une Dita très élégante avec ses chaussures à semelles rouges et ses boucles d’oreilles cerises en grande conversation avec une Liloo ultra passionnée)

Pour le déroulement de l’atelier en lui même, j’ai beaucoup aimé. Déjà, on a eu droit à des boissons (qu’il était bon ce rosé), on a eu droit à des chips et à des bonbons (et des pralines qui n’ont jamais tourné et qui sont sagement restées au dernier rang). L’accueil était chaleureux et convivial.

L’atelier en lui même a été mené de main de maître par José et Tom, deux MUA de chez M.A.C. qui ont réalisé des maquillages sur deux manequins improvisés, Julie, MUA aussi aux Saints Pères et Françoise qui, je suppose, était une gentille cliente qui a eu la chance de passer par là.

Nos deux MUA ont utilisé en grande partie la nouvelle gamme pro Dare to Wear mais pas que, car Francoise à fini avec des faux cils  .

Les explications étaient assez claires à mon gout, et tout ça était bien joli, ça valait le coup de se déplacer  Je retiendrais tout particulièrement certaines expressions de José qui nous a beaucoup parlé de choses « épidermiques » car « peu-t-importe », les nacres sont « hAlographiques » … trop chou

En exclu, j’ai réussi aux prix de beaucoup de sang et de larmes à obtenir des photos (non en fait, je déconne, tout le monde à très gentiment posé sans rechigner, ce qui est quand même hyper aimables de leur part, tu en conviendra  )

Je retiendrais la gentillesse de José avec qui j’ai papoté pendant quelques minutes avant que je le rende à son public, la beauté et la gentillesse de Julie aussi ainsi que la maquillage epoustouflant de Tom. Françoise a également été adorable (merci de m’avoir laissé faire une photo  ).

Pour finir, voici les visuels et les noms des produits exposés hier (photos et renseignements trouvés ici : musings of amuse et ici temptalia)

Ai-je changé d’avis et aurais-je renoncé à ma radinerie ?? NON, je suis et reste une beauté radine, cependant, je suis forcé de constater la qualité des produits et la beauté des couleurs. Puis José a été un mamour d’ange et m’a gentiment offert un échantillon de prep prime visage, il réussira peut-être à me convaincre  (enfin, je dis ça … j’aiquand même eu un ENORME coup de coeur pour Ban this! et Louder, Please, deux merveilles)

A lire aussi