Bla Bla

Qu'est-ce qu'on sait de l'amour quand on a 17 ans ?

Oui, qu’est-ce qu’on sait de l’amour à cet âge, qu’est-ce qu’on y connait hein ?? On ne peut pas sérieusement tomber amoureuse à cet âge là, voyons …

Merde, moi je dis merde !  Car oui, mon premier grand amour, je l’ai eu à 17 ans. Il était artiste, j’étais fan, il n’avait rien demandé, je n’attendais rien de lui … mais je l’aimais. De toute mon âme, de toutes mes forces, comme un chien aime son maître, je l’aimais. Et je n’attendais rien de plus de lui que ce qu’il me donnait déjà, un peu d’attention et des sourires. J’étais tout à fait consciente du fait qu’il avait une vie et que cette vie était sans moi, je n’avais aucune illusion à ce sujet, je n’avais aucune envie non plus.

Je ne sais pas comment décrire ce que j’ai vécu à cette époque, et pour les détracteurs, oui, je ne le connaissais pas vraiment, certes, nous n’étions pas proches, mais je l’ai côtoyé tous les jours pendant 1 an et demi et j’en suis tombé amoureuse. Très vite d’ailleurs, je crois que c’est ça, le coup de foudre

Comment était-il ? Ma foi, très grand, très gentil, deux beaux grands yeux verts, les cheveux noirs et un sourire charmant … et un jour, à un final de cette fameuse comédie musicale, v’là t’y pas qu’il me chante « the » chanson d’amour du spectacle en me regardant droit dans les yeux … BAM, coup de foudre.

Je ne m’en suis jamais remise. D’autant que, sur cette comédie musicale, je n’étais pas la seule fan, il en avait d’autres … et un jour, sans savoir pour qui, pour quoi, comment, il ne m’a plus adressé la parole. Il ne m’a plus regardé, il m’a rayé de la surface de la terre. J’étais comme morte à l’intérieur, je me suis senti trahie, incomprise et seule, si seule …

C’était il y a 10 ans. Et aujourd’hui encore, je me demande ce qu’il s’est passé à cette époque, pourquoi ? Comment … ?? Je crois que je n’aurais jamais la réponse à cette question car c’est trop tard, j’ai raté le coche, j’aurais du lui demander à l’époque … Ah oui, j’oubliais, j’ai essayé et il a fait comme s’il ne me voyait pas, comme si je n’existais pas? C’était la veille de la dernière et je n’existais toujours pas à ces yeux. Mais il m’a achevé le soir de la dernière à Paris, au final, il m’a regardé droit dans les yeux pour me dire d’être forte, j’avais envie de lui hurler que ça faisait 6 mois que j’étais forte et que je n’en pouvais plus ! ! ! Mais je n’ai pas pu, je n’en ai pas eu la force … En 10 ans, j’ai réussi à m’imaginer 100 milliards de raisons pour lesquelles c’est arrivé. Il me semble que la plus plausible est que j’étais trop présente, trop amoureuse, trop curieuse, trop trop trop tout … et trop ingrate aussi ! Ah les crises de jalousies par rapport aux autres fans … ah les petits pics quand je n’aimais pas qu’il ne fasse pas ce que je lui demande ! ! ! Pauvre lui, ça ne devait pas être une sinécure de m’avoir pour fan !

Le 25/02/2010, je suis retournée voir cette comédie musicale sur scène, il joue encore dedans.

Même si aujourd’hui, je suis heureuse et que j’ai rencontré mon âme sœur, j’ai beaucoup appréhendé de le revoir sur scène surtout dans ce rôle où il chante « par amour on a trop mal » … quelle ironie du sort !

Je n’ai pas été voir la comédie musicale pour lui mais pour un autre chanteur, qui était aussi là il y a 10 ans, que j’adorais et avec qui j’ai gardé le contact grâce à mon ami Facebook.

Je me suis dit, bon Céline, après tout, ça fait 10 ans que tu ne l’a pas fait, tu peux bien aller au final. J’y suis allé, je suis venue, j’ai vu, j’ai été vaincue. Car, je ne me suis pas retrouvé devant mon ami au final (qui ne porte d’ailleurs pas ces lunettes sur scène et qui ne m’a même pas vu), mais bel et bien devant lui, cet homme que je ne voulais pas revoir pour ne pas rouvrir ma blessure qui a mis si longtemps à cicatriser.

Et pour cause, je me suis retrouvé devant lui, 10 ans en arrière, avec une seule envie : qu’il me regarde. Dans ma tête, je hurlais : JF ! ! REGARDE MOI ! ! !  Je ne veux rien de toi, juste un regard et une phrase : juste un regard et un « je te pardonne ». Cela fait 10 ans et je ne souhaite qu’une chose, retrouver ce qui m’a été ôté il y a 10 ans, un semblant de dignité. La paix de l’âme et de l’esprit car OUI, ça fait 10 ans que je me torture avec ça ! ! ! Mais non, il a encore fait comme si je n’existais pas, comme s’il ne me voyait pas, comme s’il y avait un écran noir à ma place et du coup, je ne sais pas s’il l’a fait exprès ou s’il ne se souvient même plus de moi, la vie est trop injuste parfois …

Vous ne me croyez peut-être pas, vous vous dites que je n’avais que 17 ans et qu’à cet âge, on ne sait pas ce qu’est l’amour … Je n’aurais qu’une question à vous poser : Vous avez déjà vu quelqu’un souffrir pendant 10 ans pour un simple béguin adolescent ?

A lire aussi