Culture, Geek

Les annales du Disque-Monde : les personnages

Mardi, je t’introduisais dans le monde merveilleux de Sir Terence, les annales du Disque-Monde et je te parlais de sa Géographie forcément particulière.

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler des nombreux personnages peuplant le Disque et l’esprit tortueux de Terry Pratchett. Le nombre de personnage du Disque-Monde étant assez élevé, je me cantonnerais aux personnages les plus connus et ceux que j’apprécie particulièrement.

De tous ces personnages, le plus connu reste le couard le plus célèbre du Disque, le « maje » Rincevent dont la célèbre réplique à su marquer les esprits, je cite : « baïebaïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïe ». Il a croiser les plus grands personnages du Disque, en général vite et avec le vent dans le dos. Rincevent est la malchance personnifiée, et un mage raté, éternel étudiant depuis qu’un pari stupide l’a poussé à jeter un œil dans l’in-octavo (visiblement, le créateur du monde a été assez distrait pour laisser trainer son in-octavo après la création du monde, mais bon, personne est parfait) et assistant du Bibliothécaire à l’université de l’invisible. Nous le retrouverons dans un grand nombre d’histoire et d’aventure bien malgré lui.

Le bibliothécaire est un mage qui, suite à une fuite puissante d’énergie et de magie pure de l’in-octavo, c’est retrouvé sur la forme d’un orang-outan, le sin… pardon, l’anthropoïde refuse désormais que quiconque essaye de l’aider à retrouver sa forme initiale, sa forme actuelle étant bien pratique pour attraper des livres avec les pieds. De toute façon, son sourire est assez inquiétant pour que plus personne n’ose rendre un livre en retard ou abimé. Peut-être que le fait qu’il fasse 90kg de muscles aide un peu aussi. Désormais, sa vie est simple et rempli de bananes bien mûres, il n’en demande pas plus à la vie.

Parmi les mages de l’UI (université de l’invisible), certains sortent du lot, comme l’économe, le doyen, Cogite Stibon ou encore Mustrum Ridculle, personnages tout aussi intéressant les uns que les autres et haut en couleur, cependant, si je me mets à parler de tout le monde, on ne va pas s’en sortir !

Viens ensuite le guet, entité à part entière, le guet d’Ankh-Morpork est dirigé d’une main de fer par Samuel « Vimes » Vimaire, ancien alcoolique, doté d’une dualité profonde en lui, c’est l’un des personnages les plus développés du Disque, c’est aussi, je pense, le personnage qui va le plus évoluer le long des romans, passant du flic lassé, fini, alcoolique à personnage renommé et haut placé dans la hiérarchie de la ville, épous de la duchesse Sybille Ramkin. Lors de notre première rencontre avec Vimes, nous rencontrerons également Carotte Fondeurenfersson, le premier nain du disque mesurant 2 mètres de haut, mais comme il nous l’expliquera très bien lui même, il ne suffit pas d’être né nain pour être nain, on le mérite. Dans ce guet de bric et de broc, nous croiserons également le duo improbable formé par Chicard Chique et Fred Colon, deux vieux de la vieille à qui on la fait pas. Par la suite, le guet intégrera nombre de recrues étonnantes telles que le troll Détritus ou le nain Hilaria Petitcul. Le guet se paye même le luxe d’avoir à son service l’odorat le plus fin de la ville en la présence d’Angua  issue d’une vieille et longue lignée de Loup-Garou.

Parlons maintenant des sorcières. La plus connue du Disque reste incontestablement Esméralda « Mémé » Cirdutemps, sorcière revèche ayant des idées arrêtés sur tout mais qui est une aussi précieuse amie qu’ennemie. La meilleur amie de Mémé (et de toute façon la seule) est Gita ‘Nounou » Ogg, vieille sorcière ayant autant d’enfants que de petits enfants, régnant en despote sur une armée de brues plus serviles les unes que les autres. La troisième sorcière du couvent est Magrat Gousedail, qui a eu le malheur que sa mère ne sache pas écrire Margareth. Magrat est gentille et douce, sensible et comble un physique en ficelle par bon nombre de colifichets qui lui attirera souvent des réflexions de la part de Mémé. Elle finira par épouser le roi de Langres mais lui fera vite comprendre qu’elle n’est pas « un jouet sexuel » et restera toujours avant tout une sorcière. Longtemps après, dans les « Romans du Disque-Monde » (romans écrits principalement pour les adolescents, ils sont sensiblement plus accessibles que les annales), nous découvrirons Tiphaine Patraque, jeune fille de 11-13 ans, décidant de reprendre le flambeau de sa grand-mère en devenant la sorcière des plaines de la Causse, les lecteurs avertis verront en elle le digne successeur de Mémé.

Je viens de vous décrire en quelques lignes les personnages des trois grandes factions des annales du Disque-Monde : mages, agents du guet, sorcières.

Cependant, nous avons bon nombre de personnage externe à ses trois factions mais qui sont extrèmement important à l’histoire du Disque et qui sont récurent dans bon nombre de roman, à commencer par la Mort QUI PARLE COMME ÇA dans le texte, sa voix étant faite de plomb fondu. La mort est un personnage antropomorphique, comprenez par là que c’est un squelette de 2 mètres de haut ayant du super nova bleu au fond des orbites vides de son crane. Il (oui, la Mort est un Mâle nécessaire, dixit Terry) a également avec le temps développé une personnalité presque humaine, il s’est inventé une compassion qui l’a poussé à adopter une fille. Cette personnalité qu’il s’est forgé la également poussé lors d’un tome à vouloir « faire la vie », du coup il a pris un apprenti, Mortimer, qui finira par épouser Ysabell, la fille de la mort. De cette union, naitra Suzanne Sto-Elit, qui, grâce à une génétique corrompu par la magie omniprésente du Disque, finira par hérité certains dons de son grand-père, comme pouvoir arrêter le temps ou chevauché Bigadin, l’étalon blanc de la mort. il est à noté quela Mort fait partie des 4 cavaliers de l’Apocralypse, avec la Guerre, la Famine et la Pestilence.

Il y a aussi le seigneur Vétérini, ancien membre de la guilde des assassins, manipulateur de génie, il est à la fois imprévisible et totalement surprenant, réalisant des exploits totalement inappropriés pour un praticien de sa stature dans « Va-t-en-Guerre ». Il a un petit chien édenté du nom de Karlou qui suçotera méchamment le bout de la chaussure de quiconque s’en prendra à son maître.

Je finirai cette article avec le personnage le plus pathétique de tout le Disque-Monde, j’ai nommé Planteur JMTLG (Je-M’Tranche-La-Gorge), qui est capable de vendre de tout et de n’importe quoi, toujours au bon endroit au bon moment pour vendre ses fameux saucisses dans un petit pain à un juste-prix-et-à-ce-prix-là-j’m’tranche-la-gorge. Selon les romans, il essaiera de vendre différent type de marchandises pour toujours revenir à son stand ambulant de saucisse dans un petit pain. Il est à noter que nous trouverons sur chaque continent et à chaque époque un Planteur, qui portera toujours un nom très intéressant.

Ce billet est une liste non exhaustive des personnages des annales du Disque-Monde, pour une découverte plus complète des personnages dont je vous parle et des autres, je vous propose de vous rendre sur cette page qui est extrêmement bien document et écrite.

Ainsi prend fin mon second article dédié aux annales du Disque-Monde. Dans le prochain article, je vous prépare un plan de lecture des livres.

A lire aussi